LUIS MARCEL

9, avenue du 8 Mai 1945

Art en Marche


03120 - LAPALISSE

 (+33) 06 16 28 50 92

Mail. : luis.marcel@art-en-marche.fr
Web : www.art-en-marche.fr
Blog : artenmarche.canalblog.com
FB : www.facebook.com/artenmarche

La lettre d'information 

 

 Juin 2017--------------------------------------------------------------------------------

 

Luis Marcel-Marinaleda-2017Marinaleda-2017

 

 

Photo l’Art en Marche mai 2017

                    En hommage aux agriculteurs de Marinaleda, nous avons choisi une encre verte olive


Mot d’hamour : Depuis des années, je souhaite visiter cettecommune de la Province de Séville d'une superficie de 24,8 km2 où vivent et travaillent 2800 habitants environ. En 1977 la paix est devenu une réalité qui pourrait servir d’exemple et police, pas de délinquance, pas de sans abris,… Le reste prenait comme à moi de vous imprégner de d’olive, l’une des meilleures au monde, leurs conserv Comme dirait mon petit-fils « RESPECT ».    http://positivr.fr/marinaleda-espagne-village-utopie/ 
Ce séjour en Andalousie plus long que les autres oblige le fils d’émigré que je suis à réfléchir un peu plus aux origines, aux racines. Je l’affirme plus que jamais, nous devons respecter nos cultures, nos histoires et les conserver précieusement, cet héritage nous est indispensable.
Mot d’humeur : Depuis la campagne électorale et les élections je constate jamais une vraie majorité. Et ce sera ainsi tant que à leurs aspirations (à Marinaleda, aucune décision n’est prise si elle n’obtient pas 80 % de suffrages ! ) compte tenu de cet état de fait, ne pas se rendre aux urnes est un véritable acte politique qui devra être pri jour ou l’autre.
Mot d’humour : Petite histoire écoutée en Espagne dans les milieux d’affaires et les milieux politiques : Manuel Vals a manifesté son souhait d’appartenir au mouvement " En Marche" il lui a été répondu "aucun problème  envoyez-nous un curriculum-vitae ".
Signature : Claude Brugeilles dédicacera son dernier livre PASSE MOTS à la Fnac de Capvern (65) le 10 juin http://www.fnac.com/Capvern/Fnac-Capvern/cl400/w-4


Expositions à ne pas rater dans l’Aude : .

Narbonne, Pepe Donate, Galerie AMJ 4 rue Cabirol .

Montolieu, la Coopérative collection Ceres Franco, L’internationale des visionnaires .

Serviès en Val, Coop Art collection Philippe Aïni .

Cassaignes, Le Chantier Caty Pech .

Puicheric, écluse de l’aiguille, sculptures de Joël Barthes

De retour d’Andalousie, je vous attends à l’Art en Marche Lapalisse sur rendez-vous (tél 06.16.28.50.92).

C’est toujours avec plaisir que je reçois vos réflexions suscitées par ma lettre mensuelle, et je vous en remercie 



                                                                                                                          À bientôt, merci à tous, amitiés

                                                                                                                                      Luis

Mai 2017-------------------------------------------------

 

Corrida

 

Corrida Goyesque, Arles 2015, photo l’Art en Marche


Mot d’humeur : Le printemps annonce la « temporada » des corridas et des spectacles taurins. En avril, je me suis couvert comme le conseille le dicton et en mai, «vote comme il te plaît». Souvenez-vous, Léo Ferré disait « si t’as voté, c’est que tu avais le choix, alors alors…. », extrait d’une chanson de 1968 « les temps sont difficiles ».


Mot d’hamour : J’aime les taureaux, les chevaux, les gens qui les élèvent et ceux qui les affrontent. J’aime encore plus la « Dehesa » qui est le nom espagnol des pâturages où sont élevés taureaux et chevaux, un espace naturel de 4 millions d’hectares !. Je vous invite à visiter le « campo charro » au sud de Salamanque pendant qu’il en est encore temps car le jour où les corridas seront supprimées, plus personne n’élèvera le « toro bravo » et cette immensité de terre vierge, d’engrais chimiques et de pesticides, sera certainement achetée par ces sociétés qui peu à peu s’accaparent toutes les terres du globe, sur tous les continents. S’opposer à la corrida, c’est légitime, collaborer avec Monsanto c’est un crime, réfléchissez.


A Montolieu (11) : La Coopérative collection Ceres Franco, près de Carcassonne, à voir obligatoirement, "l'Internationale des Visionnaires" www.lacooperative-collectionceresfranco.com


A Narbonne (11) : Galerie AMJ 4 rue Cabirol, exposition collective avec la participation de Pepe Doñate.
A Lapalisse (03) : Je serai en Andalousie pendant tout le mois de mai. Rendez-vous possible à partir du 31 mai.


A Jerez de la Frontera (Andalousie) : Feria Del Caballo incontournable pour tous les amateurs de chevaux, haute école, dressage, attelage et….Vino de Jerez y jamon pata negra.


A Treschenu-Creyers Les Nonières (26) : En visitant les hauts lieux de la résistance du Vercors, un halte sympathique à l’hôtel restaurant Le Mont Barral, incontournable la caillette et les ravioles : www.hotelmontbarral-vercors.com


A Lattes (34) : Entre la mer et les Cévennes, Maguelone, les sites archéologiques nombreux, les étangs, les oiseaux, les fruits de mer et les vins du Languedoc, une halte conviviale entre Montpellier et Palavas HALT HOTEL une réservation directe, une équipe de jeunes à soutenir, 100 % indépendant, un hôtel comme je les aime. 04.67.34.09.65, reservation@halthotel.fr www.halthotel.fr


                                                                                      A bientôt, merci à tous, amitiés Luis

 

Avril 2017-------------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s 

Hommage à Chantal ROUX, à son œuvre immortelle, une pensée pour sa famille 

Chantal Roux-hommage2017

Depuis 25 ans, Chantal apportait sa poésie aux cimaises de la galerie des 4 coins. L’amie qu’elle était devenue soutenait avec ferveur et militantisme notre association. Ses œuvres figuraient aux musées de l’Art en Marche d’Hauterives et de Lapalisse. J’ai choisi ce texte de mon ami Pierre Souchaud qui illustre son œuvre.
Familières surréalités :
« Le rapport qu'entretient Chantal ROUX avec les mouvements des gens, des animaux, des objets du quotidien est de l'ordre de l'immersion rêveuse, de l'attention à la fois flottante et acérée, de l'étrangeté de proximité. Il y a dans ses écrits comme dans sa peinture une dimension "fantastique" d'autant plus forte qu'elle reste humble, non spectaculaire et à peine suggérée, d'autant plus dense que cette surréalité se nourrit du contact étroit avec la réalité. C'est une peinture qui ne raconte pas, ne décrit pas, ne s'éloigne jamais d'elle-même pour rester toujours dans l'intimité sensible d'un vécu comme mystère permanent. Une peinture figurative certes, mais venue de l'intérieur du regard pour mieux aller au-delà de lui, transcender la représentation, s'épanouir en région de douce poésie, questionner silencieusement sa propre présence au monde.»

À Hauterives (26) : L’association Les amis d’Agnan nous annoncent la parution, grâce au soutien de ses adhérents, de son septième ouvrage : En tête à tête “Il y a bien quelque chose en pointillé, en nous qui ne demande qu’à être relié, D’un seul trait de plume à l’encre ou à la peinture, D’un seul trait de caractère certes indéchiffrable parfois”. Agnan Kroichvili http://fr.calameo.com/read/0003615047ab346a68095

À Bayonne (64) : La Bande Passante présente LA PAIX MAINTENANT, une exigence populaire, un film de Thomas Lacoste, Voir le film « La Paix maintenant, une exigence populaire »

À Dijon (21) : 10ème Festival Régional Itinéraires Singuliers. Hostellerie Centre Hospitalier la Chartreuse, du 1er mars au 2 juillet 2017, rétrospective « ERRANCES » les figures énigmatiques en tissus colorés et une série de dessins à l’encre de chine, de Micheline JACQUES : « Ce qui m’anime, c’est une volonté délibérée de traduire la beauté de ce que l’Homme a créé mais aussi son cheminement tragique ». http://www.itinerairessinguliers.com/fr/

Mot d’humeur et mot d’hamour à la fois : Dans le numéro 142 d’ARTENSION, mars-avril 2017, j’ai commis un texte en hommage à mon ami Laurent Danchin. Comme je considère que le meilleur livre consacré à Jean Dubuffet, nous le devons à Laurent Danchin, Françoise Monnin a titré mon article « Dubuffet et du comptoir ». Jean Dubuffet, peintre ou philosophe édité en 1988 à commander dans toutes les bonnes librairies et s’il vous plait pas sur internet !!

À Lapalisse (03) : Je vous attends sur rendez-vous à partir du lundi 3 avril, téléphone 06.16.28.50.92 ou luis.marcel@art-en-marche.fr

Kenavo, merci à tous, amitiés Luis

 

Mars 2017-------------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s 

2014-026

 

Agnan Kroichvili Fresque Hors temps, février 2014 Collection Luis Marcel Acrylique sur toile, 7.45 x 2.46 m

 

À Hauterives (26) : Galerie ORAMA, du 24 février au 28 avril 2017, hommage à Pierre Soulages au travers des vitraux de Conques, un duo photographies et peintures d’Anna Julia CELLI et Agnan KROICHVILI.


À Soues (65) : Médiathèque, agglomération du grand Tarbes, le 10 mars à partir de 18 heures, signature et lecture de textes du livre « Passe mots » en présence de Claude BRUGEILLES, Editions La Découvrance http://www.ladecouvrance.net/


À Dijon (21) : 10ème Festival Régional Itinéraires Singuliers. Hostellerie Centre Hospitalier la Chartreuse, du 24 février au 28 avril 2017, rétrospective « ERRANCES » les figures énigmatiques en tissus colorés et une série de dessins à l’encre de chine, de Micheline JACQUES : « Ce qui m’anime, c’est une volonté délibérée de traduire la beauté de ce que l’Homme a créé mais aussi son cheminement tragique ». http://www.itinerairessinguliers.com/fr/


Mot d’humeur : Non, ma lettre ce mois-ci n’est pas une consigne de vote ! Si comme moi, vous êtes sans candidat, procurez vous le dernier ouvrage d’Antoine BUENO « NO VOTE » Editions Autrement, préface de Michel Onfray, chez votre libraire préféré et non pas sur internet : Il s’agit là d’un acte de résistance. Pour devenir un expert en économie contemporaine, cliquer sur www.antoinebueno.com et chercher le sketch « économie », du véritable humour à la Desproges.


Mot d’hamour : 28 février, les premières giboulées de mars avec un jour d’avance, elles nous annoncent que le printemps approche et avec lui l’ouverture de l’espace de ma collection. Je vous recevrai ainsi que vos amis, sur rendez-vous à partir du mois d’avril. Au fur et à mesure de l’amélioration climatique, nous reprendrons nos traditions, à savoir casse croute, barbecue, et dégustation de vins.

Je prévois d’organiser une série de conférences et de visites guidées de la collection dès l’ouverture, calendrier et inscriptions sur rendez-vous, téléphone 06.16.28.50.92 ou luis.marcel@art-en-marche.fr

Les thématiques seront les suivantes :

« l’art brut existe-t-il ? »

« Claude BRUGEILLES, peintre, sculpteur, dessinateur, poète, une vie au service de l’éducation populaire »  

« l’importance de la création et des activités manuelles créatrices, mon témoignage, dix huit ans d’expérience au service de l’enfance inadaptée »

« pédagogie et liberté sont elles compatibles ? ».

Vous serez informés des différents intervenants.


A bientôt, merci à tous, amitiés Luis

 

Février 2017-------------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s 



Hommage à Herman Bossert, peintre figurant dans la collection Neuve Invention à Lausanne et à l’Art en Marche,

Hommage à Laurent Danchin, une longue amitié, une collaboration qui a commencé avec ses premières conférences, quand il présentait son livre « Jean Dubuffet, peintre ou philosophe ? ». C’était si je me souviens bien, dans les années 1980. Les aventures se sont succédées avec la galerie des 4 coins, les festivals, Roquevaire ponctué de nos joutes orales où le plaisir du verbe nous stimulait, coups de gueule, semblants de disputes, nous faisions le théâtre, Praz sur Arly, avec Louis Chabaud, les foires internationales avec Roger Cardinal, Susi Brunner, toutes les personnalités de ce monde d’aficionados de l’art libre.

Je pourrais écrire un roman sur toutes nos tribulations, la création de l’art en marche à Toulouse, la première foire d’art contemporain en province, il y était avec Souchaud. J’ai une pensée pour sa femme et ses filles, en photo, ce couple indissociable à la foire outsider Hollandaise de Harlem en 2008, nous y étions tous.

Capture

Photo l’Art en Marche Luis Marcel

A Vichy : Le samedi 11 février 2017, 16 heures, libraire Carnot, 2-4 boulevard Carnot, 03200 VICHY,

tél 0470318332, courriel : martine-et-eve@orange.fr

Votre serviteur animera une conférence sur l’art brut et l’art populaire avec une présentation des deux ouvrages de la collection l’Art en Marche aux Editions La Découvrance, Vladimir « ce cri qui nous décrit » et Claude Brugeilles « passemots ».

A Chamalières : Depuis le 17 janvier jusqu’au 5 juin, exposition des véhicules singuliers de Jean Tourlonias enfant du Puy de Dôme, à la brasserie du Lycée des Métiers de l’Hôtellerie, de la restauration et du Tourisme sous la direction éclairée de Véronique Baudin. Profitez en pour joindre l’utile à l’agréable, réservez vos tables au restaurant scolaire, une excellente table et vous participez en même temps à la vie scolaire.


Merci à tous, amitiés Luis

 

Janvier 2017-------------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s 


La tradition l’exige, tous mes vœux pour 2017, sans doute à cause de mon âge, Santé d’abord !! La Paix pour tous dans ce monde qui a perdu son sens, son bon sens, et puis soyons fous, j’ose…. du Bonheur et de l’Amour. Il ne suffira pas de voter convenablement, mais il faudra aussi balayer devant sa porte avant de s’occuper de ce que l’autre a fait. En clair, en 2017, comme on le dit en Espagne : « ano nuevo, vida nueva ». Pour vivre pleinement cette nouvelle vie, il nous faudra impérativement oublier nos habitudes acquises depuis 2000 et quelques années.


A Dijon : Le dimanche 15 janvier 2017, Espace d’exposition Centre Hospitalier La Chartreuse, 1 boulevard Kir, rencontre inédite ! Machado Rico racontée par Luis Marcel, 15h. Discussion entre Machado Rico, artiste singulière et Luis Marcel, collectionneur, expert en art brut et art contemporain, fondateur des musées de l’Art en Marche Lapalisse et Hauterives.

Réservation conseillée : 03.80.42.52.01 http://www.itinerairessinguliers.com/fr/

Jusqu’au 5 février 2017, Machado Rico « exposition Terra ».

 

Amérindiens

Amérindiens résistants magnifiques du Dakota https://www.youtube.com/watch?v=KskC6Qd1DOkCette photo envoyée par une amie pour les vœux illustre parfaitement l’œuvre de Machado Rico, réflexion sur les cultures dites primitives, sur la religion animiste, le déplacement des populations immigrées, réfugiées, transhumantes, nomades, la place de chacun dans ce Monde.

Venez en débattre avec nous le dimanche 15 janvier à Dijon.

 

A Andrest Janvier, exposition des masques de Claude Brugeilles à la médiathèque.

Signature du livre PASSE MOTS le vendredi 6 janvier. http://www.ladecouvrance.net/

A Chamalières Dès le 17 janvier, exposition Jean Tourlonias enfant du Puy de Dôme, Lycée des Métiers de l’Hôtellerie, de la restauration et du Tourisme.

Au paradis Hommages à Ousmane Sow que j’ai eu la chance de rencontrer lorsqu’il a exposé au musée Joseph Déchelette à Roanne, voir éditorial de Françoise Monnin dans le dernier Artension et à mon ami Claude Massé, créateur multiple, découvreur de talents, père des « patots » en Catalan, « bredins » en français. Il n’avait qu’un seul défaut, il était Catalan comme ma mère ! 

 

Merci à tous, amitiés Luis

 

DECEMBRE 2016------------------------------------------------------

Lettre de décembre, votre avis m’intéresse, n’hésitez pas à m'écrire, merci d’avance de l’attention que vous pouvez nous porter.

Amicalement,

Luis MARCEL


Cher(e)s ami(e)s

Je tiens à vous préciser, je n’y suis pour rien dans le choix du jeune petit Macron que de nommer son jeune petit parti En Marche !! En espérant qu’il restera toujours jeune et toujours petit. C’est tout le mal que je lui souhaite. Mais je suis à l’heure actuelle persuadé qu’il faut éloigner tous les politiques, qui de près ou de loin continueront la paupérisation économique et culturelle des « sans dents ». Tout en n’oubliant jamais la confidence faite un jour par la peintre Marocaine Chaïbia reconnue dans le monde entier. De son vivant, elle connut la gloire, les honneurs, la fortune. Elle fut ambassadrice de très nombreux mouvements humanitaires, sa générosité dépassait les frontières de son pays. Elle fit cette confidence inoubliable chargée d’émotions et de simplicité à son amie, la célèbre sociologue Fatima Mernissi : « j’ai une cicatrice qui ne se refermera jamais, mon illettrisme ». Cette vérité assénée nous explique de la façon la plus authentique ce qu’est la vraie misère. Au boulot les résistants, et au boulot les politiques, voila l’objectif du seul et vrai programme acceptable par tous.


À Moulins : Du 3 décembre 2016 au 15 janvier 2017, L’ART en boutique, Les Imprimeries Réunies vous gâtent en rassemblant dix artistes confirmés, dont peintures petits formats, sculptures polychromes, dessins originaux de Pascal AUDIN et gravures de Martin PIRKER, des créations à offrir. Les prix seront doux, l’originalité au rendez-vous, le plaisir des yeux, gratuit pour cette expo-vente éphémère. www.imprimeriesreunies.fr

Pascal Audin

 

Pascal AUDIN, chez lui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

petits personnages

Petits personnages de fête, acrylique sur toile

 


À Andrest (entre Tarbes et Vic en Bigorre) Janvier 2017, exposition des masques de Claude Brugeilles à la médiathèque. Signature du livre PASSE MOTS le vendredi 6 janvier. http://www.ladecouvrance.net/

À Dijon : Jusqu’au 5 février 2017, Espace d’exposition Centre Hospitalier La Chartreuse, 1 boulevard Kir Machado Rico « exposition Terra ». Retrouvez le reportage FR3 avec ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=4S6BFf1uFHY

À Lapalisse (entre Vichy et Moulins, sur la mythique N.7 que l’Europe entière nous envie) l’Art en Marche devenue « chez Luis MARCEL » vous attend toujours sur rendez-vous téléphonique au 06.16.28.50.92. pour choisir vos cadeaux de fin d’année et vous faire plaisir (catalogues, livres, dessins, gravures, peintures, sculptures à partir de 20 €). Ma collection, je ne la donne pas, mais elle reste très abordable à tous.


Je terminerai cette lettre en vous rappelant le mot d’ordre du Centre National pour l’Education Artistique : « IL EST TEMPS DE METTRE UN TERME AU MASSACRE DE L’EDUCATION ARTISTIQUE ». Retrouvez l’appel en faveur de la promotion de l’éducation artistique et de la créativité à l’école, dans le cadre de la construction d’une culture de la paix par Federico MAYOR, directeur général de l’UNESCO, le 3 novembre 1999. L’Art en Marche adhère depuis cette date au C.N.E.A. Pour plus d’informations https://lecnea.wordpress.com/

 

                                                         Amitiés et merci à tous, Luis

 

Novembre 2016--------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s



Enfin, je prends mes quartiers d’hiver en Occitanie, ma Terre Promise !

Ce territoire, conquis par la France dans une guerre justifiée par des arguments fallacieux, lutte contre les hérétiques Cathares, croisade contre les Albigeois avec la complicité du Pape pour détruire une culture qui malgré tout, près de 800 ans après revendique son identité. Pas facile d’accepter qu’Arnaud Amory, chef de la croisade puisse déclarer durant le siège de Béziers « tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ». Une fois de plus, la politique a utilisé la religion pour arriver à ses fins. C’est pas nouveau !
Cette Occitanie va devenir la vitrine de l’art brut, de l’art singulier…

 Montpellier, l’Atelier musée FERNAND MICHEL http://www.atelier-musee.com/,

 Montolieu, la coopérative, collection CERES FRANCO

http://www.lacooperative-collectionceresfranco.com/

 Servies en Val, La Maison AINI COOP’ART http://www.lamaisonaini.com/

 Sète, MIAM, musée des Arts Modestes, DI ROSA, BELLUC https://www.miam.org/index.htm

affiche Art en Marche


Il ya 28 ans, en novembre 1988, l’Art en Marche créait la 1ère foire d’art contemporain en Province, au parc des expositions de Toulouse ; ci-dessus les couvertures des trois premiers catalogues.


Dès la première édition de 1988, la manifestation accueillait une cinquantaine de galeries de France et d’Espagne. Parmi celles-ci, la jeune galerie de Grenoble, Antoine de Galbert. Quel chemin parcouru par le créateur de la célèbre Maison Rouge mondialement connue aujourd’hui. Guy Lafargue et son art cru Museum présentait déjà des œuvres dérangeantes, sortant des sentiers battus, dont un certain Philippe Aïni. La galerie des 4 coins était bien sûr présente et à nous tous, nous exposions pour la première fois dans une foire internationale de l’art brut ! Dans l’édition de 1990, je souhaitais donner un coup de pouce à Gérard Sendrey qui venait de créer le site de la Création Franche à Bègles, en lui offrant 600 mètres linéaires pour lui permettre d’exposer 32 artistes de la collection, dont, Bruno Monpied, Sanfourche, Mouly,… A chaque édition, des conférences avec Laurent Danchin, Paul Duchein, dont l’une avait pour thème « la place de l’art brut dans l’art contemporain ». Avec le recul du temps, je suis obligé de me rendre compte que je n’ai jamais été à l’heure, toujours trop en avance… A suivre….


Dans le numéro 140 d’ARTENSION, vous trouverez un article de Christian NOORBERGEN, consacré à notre VLADIMIR. Vous pouvez toujours acquérir l’ouvrage de VLADIMIR « Ce cri qui nous décrit » Editions La Découvrance. Pour vos cadeaux de fin d’année, pensez à offrir une œuvre d’art. J’ouvrirai ma collection un week end ou deux, sur rendez-vous, des œuvres à partir de 30 € (gravures, dessins originaux, petits formats peintures, sculptures,…).

 

Octobre 2016-----------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s



Courage pour tous, il va falloir lutter et se défendre. La lettre de septembre était en retard, pour octobre c’est limite, mais elle est tout de même bien là ! Ce n’est pas comme nos politiques qui promettent et re-promettent, amnésiques qu’ils sont de la parole donnée, témoignage de ce que j’appellerai « la suprême lâcheté ». Il ne faudrait pas confondre « sans dents » avec « sans cervelle ». Osons plutôt imaginer que les « sans dents » ne soient pas « sans couilles », cela pourrait être cause de grabuge.

Quand je dis « sans couilles », je ne m’adresse pas uniquement à la gente masculine mais aux femmes et hommes confondus. D’ailleurs, je ne peux m’empêcher de penser au rôle que pourrait jouer politiquement notre plus célèbre écolo du monde, pas suffisamment reconnue en France, à savoir la députée Européenne, Michèle RIVASI qui fut même à la grande époque du musée de l’Art en Marche à Hauterives, membre de notre association : http://www.michele-rivasi.eu/ Elle est reconnue dans le monde entier pour ses connaissances dans les problèmes nucléaires et la défense de notre Terre Mère, Terre Mer. Je lui adresse tout mon soutien, mon respect, et lui souhaite de vaincre les obstacles qui ne manqueront pas…

Machado Rico



Du programme écologique de Michèle RIVASI à l’exposition d’Huguette MACHADO RICO, il n’y a qu’un petit pas. Toutes deux sont empreintes du respect de notre Terre. MACHADO RICO nous le raconte en peintures, au-delà même de la terre qu’il faut préserver, elle sait aussi ce que l’émigration signifie. De l’Espagne à l’Algérie, de l’Algérie à la France, l’accumulation des kilomètres, des rencontres, des nouveaux paysages,… obligent à partager, raconter ces successions d’aventures humaines qui font de l’homme un éternel migrant, et cela depuis le début de l’Humanité. L’homme a mis très longtemps à se sédentariser, dommage qu’il ne soit pas resté l’éternel transhumant, libre, cherchant le pâturage, la source, la balme, pour se protéger du chaud, du froid, abris sous roches bienveillants où il gravera, peindra ses peurs et ses angoisses. Nous pouvons imaginer qu’ainsi est né l’art et en même temps la religion animiste, la seule légitime. Elle ne repose pas sur un monothéisme injustifiable ayant pour seule et unique vocation de respecter l’harmonie avec la nature et les êtres peuplant cette terre. Oui, j’ose parler de partage, d’humanité, et de respect. Il en va de la survie de notre Planète mère. Que votre nomadisme curieux vous emmène à La Chartreuse de Dijon.


Les dédicaces du livre « PASSE MOTS » de Claude Brugeilles se succèdent à travers la France, Editions La Découvrance http://www.ladecouvrance.net/


Empruntez aux fabulous trobadors https://www.youtube.com/playlist?list=PLc0QILWKNRXkm8cXKQqu1zqje98CLB2H-

Le Gouvernement comme il respire


                                                                                                      Votre ami Luis qui vous aime

 

Septembre 2016--------------------------------------------

Cher(e)s ami(e)s


Je n’ai pas vu passer l’été malgré mes lunettes. Vous avez été nombreux à nous rendre visite, je vous en remercie profondément, et bien que l’association n’existe plus, je suis réconforté par votre amitié et votre fidèle soutien. Cet hiver, je recevrai encore sur rendez-vous tous ceux qui voudront bien venir se geler en déambulant dans ma maison musée, pas grave, le vin sera chaud et épicé à souhait !


Les souscripteurs du livre de Claude BRUGEILLES sont tellement enthousiasmés par les dessins joints à l’ouvrage qu’hier encore des collectionneurs demandaient s’il était possible d’en avoir d’autres. Sachez qu’il nous reste une trentaine de dessins que vous pouvez acquérir avec l’ouvrage au prix initial de la souscription, soit 80 €. Pardon, sur ma lancée, j’oublie de vous signaler que nous avons eu une personne mécontente, d’abord pour le retard, ensuite pour le dessin qui a souffert un peu dans le transport : 1 % de mécontents, voilà un score qui en ferait rêver plus d’un.

A voir absolument : Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017 : DIJON, Espace d’exposition Centre Hospitalier La Chartreuse, 1 boulevard Kir Machado Rico « exposition Terra ». L’équipe d’Itinéraires Singuliers propose au public une manifestation de très grande qualité. Celui qui saura lire les œuvres de Machado Rico découvrira le message de paix que ses peintures et sculptures véhiculent. Ce voyage qui au premier abord semblerait être une ballade dans le primitivisme nous plonge, on ne peut plus, dans l’actualité. Il nous renvoie à nos spiritualités primitives, comme l’animisme, et aux transhumances incessantes des populations sur notre planète depuis la nuit des temps. Nos sociétés civilisées -permettez-moi d’en douter- appellent cela « l’immigration ». Réflexion faite, je me demande : Ces déplacements ne sont ils pas nés en même temps que les banques ? Depuis les Templiers ? Exacerbés par le développement ininterrompu de la finance expliquant la paupérisation mondiale ? Demandons aux Indiens, du Groenland à la Terre de Feu ce qu’ils pensent de l’immigration. Je suis persuadé que Machado Rico prend le thé régulièrement avec la Pacha Mama.

Retrouvez le reportage FR3 avec ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=4S6BFf1uFHY

Machado Rico

Août 2016

Cher(e)s ami(e)s 
Moins je travaille, plus je suis malheureux, car j’ai le temps de me rendre compte de ce qui se passe autour de nous, aussi bien en France qu’à l’étranger. Pour les prochaines élections présidentielles, je vous invite à voter blanc, du même coup je vais demander à changer de nom et m’appeler dorénavant BLANC et je me présente aux élections. Vous m’accorderez qu’après tant d’années consacrées à la couleur, le blanc puisse m’attirer. Et pourtant, je préférais le rouge ! Cette entrée en matière doit vous rappeler que si vous voulez partager un coup de blanc et un coup de rouge avec une tranche de saucisson et un gaspacho des légumes du jardin, continuez à venir choisir et vider la collection dans ce lieu qui est toujours aussi magique et frais l’été.

Grande nouvelle !!! Oyez bonnes gens Passe-mots de Claude Brugeilles a enfin vu le jour ! L’ouvrage fait l’unanimité, des dédicaces sont organisées dans des librairies en France, dès la rentrée. Depuis le 9 août, quelques Don Quijote, masques, dessins, de Claude Brugeilles sont exposés dans la ville médiévale Espagnole Urdax Navarra, Urdazubi pour faire plaisir à mes amis Basques.

Expo ZUBI-ARTE dans le cloître du monastère Organisation Otxondo Evenements

 

Claude Brugeilles Expo Zubi Arte


Quelques dates à retenir :

JUIN à OCTOBRE : Exposition « SINGULIEREMENT NAIF » à l’Orée des Thermes Vichy (03000), AOUT du 3 au 31 : Exposition « JEAN TOURLONIAS » au Point Info Tourisme Bellenaves (03330) Du 27 AOUT au 4 SEPTEMBRE : « SALON DES YS » à Saint Alban les Eaux (42370)

ESPACE DES COLLECTIONNEURS :

Eric BATTISTA, Adrien SEGUIN, Miguel ALCALA, Franck CHLUDINSKI, Paul COURTIN, Michel DEGENNE, Pierre-Jean LLADO, Stéphane DUFRAISSE, Jacques OSTAPOFF,Jacques SAUZE.

Un téléphone, un rendez-vous pour fouiller dans la collection : (+33) 06 16 28 50 92

 

 

Juillet 2016-------------------------------------------------

 


J’occupe mes quartiers d’été Lapalissois, je vous attends sur rendez-vous. Continuez à venir nombreux pour choisir,
fouiller, découvrir, ce que j’ai moi-même oublié sur les étagères, au fond de la réserve. Je n’ai pas encore tout vendu, il
m’en reste encore, je vous rappelle qu’il s’agit de prix amicaux, défiant toute concurrence. Cela est aussi valable pour les
oeuvres de Claude Brugeilles et Gabrielle Duc, toujours présentes dans les locaux de Lapalisse.
Avec beaucoup de retard le livre de Claude Brugeilles « PASSE MOTS » va enfin voir le jour ! J’espère que comme moi, vous serez emballés. Pour nous faire pardonner, nous prolongeons la souscription jusqu’en septembre 2016. Il ne reste plus que quelques dessins.  le bulletin de souscription.
Quelques dates à retenir :
JUIN à OCTOBRE :Exposition « SINGULIEREMENT NAIF » à l’Orée des Thermes Vichy,

Arts 23

 

 

 

 

 

 


2 AOUT : Vernissage exposition au Point Info Tourisme - rue Grande - 03330 Bellenaves
JEAN TOURLONIAS (1937-2000) Né à Clermont-Ferrand, ce jardinier inventera toutes sortes de véhicules qu’il attribuera à des personnalités de l’époque, ensemble exceptionnel de 30 peintures : voitures, motos, scooters,…

Tourlonias


Clin d’oeil, adresses que j’ai trouvées sympathiques :
Au sud de Lodève, sur l’A75, sortie 56, resto grill LE CHALET à Salelles du Bosc, au milieu des vignes. Quelle que soit la grillade que vous choisissez, demandez lui de ma part, en accompagnement les aubergines cuites sur la braise. Pour la petite histoire, la signalétique de cet établissement a été photographiée par Raymond Depardon et figure dans l’un de ses
ouvrages.
Face au pont de Millau, hôtel restaurant Château de Creissels, rapport qualité-prix indiscutable !
Dans les gorges du Tarn, au mas de Lafont restaurant « chez Louis » terrasse panoramique sur le Tarn avec spécialités régionales, omelette aux truffes, pâtés maison,…. Bon et pas cher !


Un téléphone, un rendez-vous pour fouiller dans la collection : 

(+33) 06 16 28 50 92

 

 

 

 

Mai 2016---------------------------------------------------------------------------

 


Comme promis, je suis de retour de mon escapade Andalouse, au milieu des taureaux, chevaux, vinos de Jerez, et jamon
bellota bellota, je devais vous prévenir, c’est fait !
Je vends une partie de ma collection à des prix amicaux. Il ne s’agit pas pour moi de spéculer mais tout
simplement de vider l’espace le plus rapidement possible. Donc, n’hésitez pas ! pour la fête des mères, pour la fête
des pères, pour la fête des grands-mères, pour vos enfants, petits-enfants, pour le jardinier, pour tous ceux que
vous aimez, évidemment pour vous-même d’abord, offrez des oeuvres d’art ! Et, n’hésitez pas à inviter avec vous
amis et relations épris eux aussi d’art et de liberté créatrice.
Pourquoi prendre un rendez-vous ? Tout simplement afin de me permettre de vous mitonner un petit en-cas et
vous recevoir comme vous le méritez. Pendant toutes ces années, je n’ai pas toujours eu le temps de vous dire
combien j’ai apprécié votre soutien fidèle, indispensable au bon fonctionnement de notre association. Grâce à
vous, nous avons fonctionné et si je peux vous renvoyer l’ascenseur avec des prix très amicaux, ce sera avec
plaisir.


Quelques dates à retenir :


MAI : Parution de l’ouvrage « passe mots » de Claude Brugeilles. A cette occasion, nous vous enverrons des
bulletins de souscription


JUIN : Orée des Thermes Vichy, le 2 juin, venez nombreux !!

 

 

Avril 2016---------------------------------------------------

Quelques nouvelles : Inutile de vous dire que cette retraite qui n’en est pas tout à fait une me va très bien ! Je trouve le
temps d’en prendre. J’aurais même tendance, je crois, à l’emmagasiner, comme les oeuvres que j’ai collectionnées.

A partir du dimanche 29 mai, je serai en permanence à Lapalisse qui devient ma résidence d’été. C’est donc à partir de cette date que j’aurai le plaisir de vous recevoir sur rendez-vous, par mail : luis.marcel@art-en-marche.fr ou par téléphone :
06.16.28.50.92.

Lorsque j’écris « vous » il s’agit bien de « vous tous, amis de l’Art en Marche », amateurs éclairés de cette
forme d’art que nous avons défendue ensemble, bec et ongle, si longtemps.
Je vends une partie de ma collection à des prix amicaux. Il ne s’agit pas pour moi de spéculer mais tout simplement de
vider l’espace le plus rapidement possible. Donc, n’hésitez pas ! pour la fête des mères, pour la fête des pères, pour la fête
des grands-mères, pour vos enfants, petits-enfants, pour le jardinier, pour tous ceux que vous aimez, évidemment pour
vous-même d’abord, offrez des oeuvres d’art ! Et, n’hésitez pas à inviter avec vous amis et relations épris eux aussi d’art et
de liberté créatrice.
Pourquoi prendre un rendez-vous ? Tout simplement afin de me permettre de vous mitonner un petit en-cas et vous
recevoir comme vous le méritez. Pendant toutes ces années, je n’ai pas toujours eu le temps de vous dire combien j’ai
apprécié votre soutien fidèle, indispensable au bon fonctionnement de notre association. Nous étions, je peux le dire, sans
embage, la représentation de ces associations Loi 1901 nées des mouvements de la résistance de la Seconde Guerre
mondiale qui véhiculaient la laïcité, la liberté, et toutes les grandes valeurs morales indispensables à toute société
démocratique. Jeune, j’ai bénéficié de cet apprentissage à des moments où la vie n’était pas tout à fait facile pour moi. Il
était normal qu’à mon tour je rende ce que j’avais reçu.

 

Dans une semaine, je serai à la féria del caballo à Jerez de la Frontera,
je boirai un coup à votre santé avec mes amis Andalous.

Luis Marcel

Quelques dates à retenir :


MAI : Parution de l’ouvrage « passe mots » de Claude Brugeilles. A cette
occasion, nous vous enverrons des bulletins de souscription.


JUIN : Exposition SINGULIEREMENT NAIF à L’Orée des Thermes
Vichy. Organisation arts23. Vernissage le 2 juin, vous recevrez
prochainement l’invitation.
Artistes présentés :
Cuba : Francisco Martinez Tulu France : Aliesch, Ginette Aubert,
Pascal Audin, Rebecca Buchez, Didier Chenu, Dan Faja, Marie-Cécile
Distinguin, Aurélie Goin, Anne-Marie Jouot, Monique Le Chapelain,
Serge Mazet, Popy, Hugette Machado Rico, Gérard Saëz, Véronique
Sternbaum, Germain Vandersteen, Marie Vergne Maroc : Ecole
d’Essaouira Portugal : José Miguel Da Fonseca Roumanie : M.
Cojocaru, J. Maric Russie : G. Sergueieff

singulièrement naif

Janvier 2016

 

Art en marche

 

Le cascadeur Guy Chemorin, 72 ans, n’a pas voulu céder sa place et a décroché le panneau « art en marche » du musée, sous l’oeil attentif
du fondateur qui, en l’espace de 20 ans, a pris 30 kilos. Didier Chemorin assure la sécurité, au pied de l’échelle.

 

Cher(e)s ami(e)s,
Ça y est, c’est fait, on n’en parle plus,….

L’association est dissoute depuis le 31 décembre 2015. Le musée n’existe plus.

Dorénavant, je vous recevrai au milieu de ma collection, à titre amical. Il vous suffit de prendre rendez-vous par mail ou par téléphone. Comme par le passé, la table sera mise, le pichet de vin et le saucisson de rigueur vous attendent.
Tous mes voeux de santé d’abord, le reste vient après, à ceux qui le méritent ! Et, à mon avis, ils ne sont pas nombreux. Il est évident qu’il ne s’agit pas de vous puisque vous êtes mes amis, mais il s’agit justement de tous ceux qui ne peuvent s’en réclamer…

2016, finalement, ne démarre pas si mal puisque vous pourrez boire à ma santé l’équivalent de la
cotisation annuelle que vous versiez à l’association ! ou vous économiserez cette somme pour acheter une oeuvre d’art.
Les artistes en général ont besoin d’amateurs et de clients, en particulier ceux que notre association défendait. Sachez aussi qu’à titre personnel, je vends ma collection de préférence à mes amis et collectionneurs qui ont fait vivre la galerie des 4 coins pendant des années.
Inutile de vous dire que je ne vais pas rester sans rien faire. A défaut de pouvoir m’occuper de notre Association, je m’emploierai à participer à celles des autres, bénévolement. D’ailleurs, les retraités devraient s’impliquer dans les associations d’éducation populaire et continuer à militer, comme quand nous avions 20 ans.

Biennale Art singulier


En 2016, Claude Brugeilles participe à la biennale d’Itinéraires Singuliers à Dijon
http://www.itinerairessinguliers.com/fr/
Vernissage le jeudi 3 mars à la Grande Orangerie Dijon, à partir de 18h30, en présence
de l’artiste et de votre serviteur.
Le mois prochain, les Editions La Découvrance http://www.ladecouvrance.net/ lanceront la
souscription du livre, poèmes et dessins inédits « passe-mots » de Claude Brugeilles.
Une nouvelle fois, « Bonne année 2016 » et il ne vous reste plus qu’à prendre l’habitude de
ne plus dire « nous allons à l’Art en Marche » mais « tiens, si on allait chez Luis »… Ne
viendront plus que les amis, quel luxe que de pouvoir choisir son entourage !
Je vous aime

 

 

 

Décembre 2015---------------------------------------------

Cher amis,

Quelle curieuse année  que 2015 ! C’est sans doute, la dernière année de l’association l’Art en Marche, ainsi vous ne recevrez plus de demande d’adhésion et de chèque de soutien pour son bon fonctionnement. Depuis octobre, le musée est définitivement fermé au public. Pour le moment, la collection existe toujours, les oeuvres sont présentes dans les locaux et resteront visibles pour les amis, les anciens adhérents de l’Art en Marche, leurs amis amateurs d’art.
La disparition du membre fondateur, le plus influent, Pascal FRANCOIS, que je considérais comme mon successeur légitime a bouleversé les plans de l’Art en Marche. Mon âge et ma santé précaire me contraignent à prendre cette décision définitive, d’autant plus que nous n’avons reçu aucune proposition satisfaisante pour une continuité de l’association dans son esprit, son idéologie pédagogique, philosophique, dans la droite ligne de l’éducation populaire dont l’Art en Marche est issue. Je veux rendre hommage ici à celui qui fut sans aucun doute le personnage le plus important de ma vie professionnelle et associative, Charles CHAREILLE, fondateur du Moulin des apprentis dans la Creuse à Bonnat.

Pascal FRANCOIS-001

Derrière la caméra, Pascal FRANCOIS au musée

Pascal FRANCOIS-002

Derrière le jamon Iberico, Pascal FRANCOIS au musée

Pascal FRANCOIS-003

Prêt à partir pour les photographies aériennes des Salins de Guérande

 


Joyeux Noël à tous, Luis Marcel

----------------------------------------------------------------

 

Septembre 2015

 

Le grand évènement de cet automne,
Outsider Art Fair Paris 2015
Du jeudi 22 au dimanche 25 octobre
HOTEL DU DUC 22  rue de la MICHODIERE 75002 PARIS

http://fr.outsiderartfair.com/


La Galerie arts23 participe à la manifestation avec les artistes de l’ex-galerie des 4 coins :


Philippe AZEMA, Gabrielle DUC, Martha GRUNENWALDT,
Simone LE CARRE GALIMARD, Raphaël LONNE, Marilena PELOSI,
POPY, Jean TOURLONIAS, Pepe VIGNES, VLADIMIR

 

 

Juillet 2015

Vichy à l’Orée des Thermes, 49 avenue Thermale, exposition art brut art singulier, collection de l’Art en Marche
jusqu’au 6 septembre 2015. Antoine Decorps docteur en littérature vous entraînera le mardi 21 juillet à 19 heures 30
dans les pas de l’écrivain paysan Bourbonnais Emile Guillaumin, pot d’accueil à partir de 19 heures.

Lapalisse au musée de l’Art en marche, exposition arts23, ITINERANCES, avec Pepe Donate, Marie Marinier,Cécilia Makhloufi, Prune Thuillez, peintres, Gabrielle Duc, Gérard Saëz, sculpteurs. Ouverture du vendredi au dimanche de 14 à 18 heures et sur rendez-vous pour d’autres horaires, jusqu’au 30 août 2015


Moulins Hôtel du Département, exposition jusqu’au 21 août 2015
L’Art Brut, un pas vers la liberté
Bernard Gerbal, Monique Le Chapelain, Guy Maraval dit Popy,
Jean Tourlonias, Pascal St Vanne dit Vladimir

 

L'Art Brut, un pas vers la liberté


Le Vernet jusqu’au 19 juillet 2015, les peintures :Catherine Finazzi, Francisco Martinez Tulu, Sama ,
de 15 à 18 heures 30


Arronnes jusqu’au 30 août 2015, LA TERRE SORT SES GRIFFES, Céramiques de Suzanne Schreiner,Eliane Soa, Chantal Depailler, Anny Moinard, Liliane Petitjean, Anne Roche
du vendredi au dimanche, de 14 heures 30 à 19 heures.


Montpeyroux juillet- août-septembre, sculptures peintures : Michelle-Pauline Boudal Galerie rue de Tralume, rte d’Issoire, du mercredi au dimanche, à partir de 13heures.


Cette année à la date d’aujourd’hui, nous n’avons reçu que 45 adhésions !!!
Charlie Hebdo a tout pris !!!

 

Mai 2015

 

Lapalisse et Paris : L’événement du mois sera la présentation officielle du livre
« Ce cri qui nous décrit » de Pascal Saint Vanne dit Vladimir


Lapalisse au musée de l’Art en marche, vernissage les samedi 16 et dimanche 17 mai, les après-midis à partir de
15 heures jusqu’à 19 heures et sur rendez-vous pour d’autres horaires.
Un buffet campagnard et un canon de rouge accompagneront l’évènement.
L’exposition durera jusqu’à fin juin. Vous bénéficierez du prix de souscription de 25 euros.


Paris à la Halle Saint Pierre, 2 rue Ronsard, 75018 le samedi 30 mai, à partir de 15 heures, présentation du livre de
Vladimir, collection l’Art en Marche, en présence de Catherine Artheix, Editrice de la Découvrance et de Luis Marcel,
Directeur de la collection l’Art en marche. http://www.hallesaintpierre.org/2015/04/vladimir/


Vichy à l’Orée des Thermes, 49 avenue Thermale, le mercredi 27 mai, Luis Marcel animera deux conférences. La
première à 16 heures, la seconde à 20 heures. Le thème abordé sera la collection de l’Art en marche et l’art brut avec
projection d’images du musée.


Saint Pourçain sur Sioule salle Art Media, ancienne salle de la justice de paix, le mardi 2 juin à 20 heures 30,
conférence animée par Luis Marcel. Le thème : « Découvrir les oeuvres du musée de l’Art en Marche (art brut et neuve
invention) en images, apprendre à les observer, les analyser,… ». http://www.ville-saint-pourcain-sursioule.
com/fr/Article/851/Vie-locale-Salles-municipales-Salles-culturelles-La-salle-Art-Media

Musée L'Art en Marche 2015

 

Les photographies du livre de Vladimir et celles du musée sont de Pascal François http://www.pascal-francois.fr/
Il est l’un des membres fondateurs de l’Art en marche, actuellement trésorier de l’association.
Il est aussi le photographe attitré des Salins de Guérande et du Centre National du Costume de Scène et de la
Scénographie de Moulins.

 

Nouveau page FB pour Vladimir https://www.facebook.com/pascalsaintvanneditvladimir?fref=ts 

Premier rappel le mercredi 29 avril 2015
Exposition à l’orée des thermes à Vichy

Deuxième rappel !!!
A la date du 27 avril 2015, l’Association l’Art en marche n’a reçu que 21 adhésions. Elle défend également la liberté d’expression, la laïcité et la
liberté tout court !... J’espère que le soutien à Charlie Hebdo n’a pas pris toutes vos économies et qu’il vous en reste un peu pour que nous
continuions nous aussi à survivre. Nous comptons sur votre contribution, la crise n’explique pas tout !
COUPON-REPONSE 2015 Membres Adhérents, Bienfaiteurs et Amis
Madame, Monsieur……………………………………………………………………………………………….……………...............................................
Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………….………………………………...
Tél. : ………………………....................……. Mél. :…………………………………………………………………….…………………………………….
Adhère ou renouvelle son adhésion à l’Art en Marche pour 2015 (Chèque de ……………….. € ci-joint)
Ami : 10 € ou plus Individuel : 30 € ou plus Couple : 50 € ou plus Artistes : 50 € ou plus
Un reçu de déductibilité fiscale sera adressé aux Adhérents et Membres bienfaiteurs
Association Loi 1901 – N° W033000627 du 30 juillet 1996
N° SIRET 412 216 418 00027

Avril 2015

C’est le Printemps

C’est le Printemps dans vos coeurs et dans vos corps.

Retenez la date du samedi 25 avril : Convocation à

l’assemblée générale de l’association L’ART EN MARCHE à partir de 15 heures, venez nombreux. Dimanche 26 avril,
conseil d’administration et barbecue avec une participation de 10 euros par tête de pipe.


L’exposition Vladimir CE CRI QUI NOUS DECRIT au Conseil régional de Bourgogne, galerie François Mitterand
jusqu’au 19 avril.
Le livre de Vladimir aux Editions La Découvrance est en vente depuis le 19 mars, jour de sa présentation au salon
du livre à Paris au prix de 29 €.

Le samedi 30 mai à partir de 15 heures, salle de l’auditorium à la Halle St Pierre Paris 18ème, présentation du livre CE
CRI QUI NOUS DECRIT, Editions La Découvrance avec projection d’un film inédit, animation Guilaine Depis.

Du 30 avril au 6 septembre 2015, exposition l’art en marche et l’art brut à l’Orée des Thermes à Vichy. Vernissage le
mercredi 29 avril à partir de 19 heures. Une conférence par mois est prévue, la première le27 mai.


A partir du 20 avril, le musée sera ouvert uniquement sur rendez-vous,
soit par tél au 06.16.28.50.92 ou par mail luis.marcel@art-en-marche.fr


Une nouveauté à partir de mai, les dimanches de l’art en marche, de 10 à 17 heures à Lapalisse. Luis Marcel
partagera avec vous ses cinquante années consacrées aux artistes bruts, singuliers, contemporains populaires… Une
vie, une expérience et une collection à votre disposition… Coût de la journée, 150 € repas de midi compris

 

 

Mars 2014 

 

En attendant le printemps, l’Art en marche continue ses pérégrinations. Une fois de plus, nous avons la chance de
participer au parcours éducation artistique et culturelle mars & avril 2015 au lycée Godefroy de Bouillon à Clermont
Ferrand : « Sens et essence du beau », exposition du jeudi 5 mars au 30 avril 2015. J’aurai l’occasion de recevoir les
classes successivement et leur commenter l’exposition, d’une vierge à l’enfant de l’école de Fontainebleau à une oeuvre
de Vladimir…
Philippe Aïni expose à Sète, à la galerie Plurielle du «sète» mars au 31 mai 2015.
Vladimir expose à Melle, en Poitou-Charente médiathèque artothèque du 23 février au 3 avril 2015.
Jusqu’au 18 mars 2015, IMACHINATION au musée visionnaire de Zurich, oeuvres de Jean Tinguely, François
Monchatre et Gustav Mesmer.
Le 19 mars 2015, parution et présentation du livre consacré à Vladimir au Salon du livre à Paris, porte de Versailles.
Dans le cadre d’Itinéraires singuliers, du 26 mars au 19 avril 2015, ce cri qui nous décrit, exposition de Vladimir à
la galerie du conseil régional de Bourgogne, 17 boulevard de la Tremouille, 21000 DIJON. Vernissage le 26 mars à
18h, en présence de l’artiste, suivi d’une présentation de l’exposition par Christian Noorbergen et Luis Marcel ainsi
qu’une lecture des textes de Vladimir.
Acheter la revue Artension, mars-avril 2015 : Dans ce numéro, une enquête thématique le bon l’art brut et les
truands où Luis Marcel avec sa verve provocatrice habituelle donne son avis sur l’évolution du marché de l’art brut :
Comment les intégristes de l’art contemporain revisitent l’art brut avec un regard un peu moins condescendant
qu’autrefois, on ne sait jamais il y aurait peut être du fric à faire au passage. Rien d’étonnant, l’Europe mondialiste est
quand même avant tout l’Europe de la spéculation.


En souscrivant, vous soutenez l’art en marche et l’art en marche a besoin de votre soutien, nous aussi nous défendons
la liberté d’expression et ce depuis déjà 40 ans.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
BON DE SOUSCRIPTION LIVRE SEUL
Madame, Monsieur……………………………………………………………………………………………….……………...............................................
Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………….………………………………...
Tél. : ………………………....................……. Mél. :…………………………………………………………………….…………………………………….
Je commande …….. ouvrage(s) de Vladimir, dédicacé(s) au prix unitaire de 25 €, frais de port inclus (Chèque de ……………….. € ci-joint)
BON DE SOUSCRIPTION LIVRE + TABLEAU
Le tableau, environ 20F (73x60cm) reproduit dans l’ouvrage d’une valeur marchande de 1200 € est vendu exceptionnellement 300 €
Je commande …….. tableau(x) + ouvrage(s) de Vladimir, dédicacé(s) au prix unitaire de 300 € (Chèque de ……………….. € ci-joint)
Les tableaux sont disponibles au musée. Vous pouvez venir choisir votre oeuvre sur rendez-vous par téléphone au 06.16.28.50.92 ou par mèl.

 

Février 2014 

 

CE CRI QUI NOUS DECRIT… VLADIMIR
1ER LIVRE DE LA COLLECTION L’ART EN MARCHE


Nos projets de livres ont intéressé les Editions LA DECOUVRANCE qui deviennent notre Editeur.


L’ART BRUT : c’est un art populaire
Vladimir, un artiste singulier et insolite


Le livre : Parution le 20 mars 2015


Tu veux crier Vladimir ? Eh bien soit, exprime toi, vocifère, gueule, crache, vide de tout ce qui t’encombre, de toutes ces incompréhensions, de tes souffrances accumulées depuis le jour où ta vie a basculé. Luis Marcel

Pascal Saint-Vanne, dit Vladimir est un écorché vif. Artiste autodidacte, il peint sans discontinuer depuis son plus jeune âge avec passion, d’instinct, sans souci de plaire. Une centaine de ses tableaux, sur une période d’une dizaine d’années sont reproduits dans cet ouvrage et sont rythmés par ses écrits singuliers et désemparés qui ne laisseront aucun lecteur indifférent. Un cri de souffrance, de morbidité, de sensibilité grinçante… Soit vous vous détournez, soit vous êtes captivé.


* Ce livre est préfacé par Luis Marcel, directeur et initiateur de cette collection. Fondateur de la galerie des 4 coins, de l’association l’Art en Marche, il dirige le musée de Lapalisse depuis 1997, année de sa création : espace unique en Europe qui fait figure de référence pour tous les connaisseurs et amateurs d’art brut et de neuve invention.
* Les tableaux de Vladimir ont été photographiés par Pascal François, photographe professionnel du Centre National du Costume de Scène et de la scénographie, de la compagnie Philippe Gentil, etc…


L’auteur :
Vladimir est originaire de la Meuse, de Verdun et y vit. Il n’a jamais eu d’autre passion que la peinture. Il peint d’instinct, le plus naturellement du monde, sans calcul. Des collectionneurs, des marchands d’art et des amateurs achètent ses tableaux. Ses oeuvres sont exposées en galerie, et dans les musées d’art brut européens.
* Mon fonctionnement, au niveau de l’affectivité, est resté celui d’un enfant de quatre ans tombant en larmes et paradoxalement le fonctionnement de l’intellect beaucoup trop développé, rationaliste à l’extrême, une démarche artistique de physicien ou d’analyste. Vladimir

Collection : l’Art en Marche, format : 210x240cm, nombre de pages : 216, illustration : 100 photographies de tableaux en couleur, prix TTC : 29€


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
BON DE SOUSCRIPTION LIVRE SEUL
Madame, Monsieur……………………………………………………………………………………………….……………...............................................
Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………….………………………………...
Tél. : ………………………....................……. Mél. :…………………………………………………………………….…………………………………….
Je commande …….. ouvrage(s) de Vladimir, dédicacé(s) au prix unitaire de 25 €, frais de port inclus (Chèque de ……………….. € ci-joint)
BON DE SOUSCRIPTION LIVRE + TABLEAU
Le tableau, environ 20F (73x60cm) reproduit dans l’ouvrage d’une valeur marchande de 1200 € est vendu exceptionnellement 300 €
Je commande …….. tableau(x) + ouvrage(s) de Vladimir, dédicacé(s) au prix unitaire de 300 € (Chèque de ……………….. € ci-joint)
Les tableaux sont disponibles au musée. Vous pouvez venir choisir votre oeuvre sur rendez-vous par téléphone au 06.16.28.50.92 ou par mèl.

 

 

Janvier 2014    TOUS NOS VOEUX POUR L’ANNEE NOUVELLE

Jean Badoil

Jean Badoil 1934-2011, né à Veauches dans la Loire.


« et si COCA COLA assoiffait le monde par la quantité d’eau utilisée pour sa fabrication… et les dégâts sur la santé en raison du sucre? »
L’Art en Marche rend hommage à notre créateur et ami Jean Badoil. Cette oeuvre bien que réalisée en 1995 est malheureusement plus que jamais d’actualité. Jean Badoil était un humaniste comme on en rencontre guère. Il fut vicaire de paroisse catholique jusqu’à l’âge de 34 ans après des études chez les Frères Maristes.
Il écrivait prose et poèmes d’où se dégageait une humanité rare. Sa générosité n’avait d’égale que son intérêt pour les autres. Il était de toutes les résistances, il avait du mal à supporter les injustices. Cet ancien prêtre était devenu un défenseur de la laïcité et de la liberté à travers ses oeuvres. Il n’a cessé d’affirmer ses opinions politiques, religieuses, philosophiques avec beaucoup d’humilité et dans un respect profond des autres. En 2011, il nous a quittés entouré de ses enfants et petits enfants.
Jean BADOIL était un créateur engagé, témoin de son temps…
Luis Marcel et le Bureau de l’Art en Marche

DECEMBRE 2014


Chers amis,
A compter de 2015, le musée sera fermé au grand Public. Seuls les membres adhérents, bienfaiteurs et amis de l’Association pourront le visiter sur rendez-vous, à partir du printemps 2015 :
par téléphone : 06.16.28.50.92
par mail : luis.marcel@art-en-marche.fr
En ce qui concerne l’espace de L’Art en Marche Lapalisse, nous avons pour projet d’organiser :
 des expositions, de juin à septembre,
 des week-ends découvertes, visites guidées du musée par votre serviteur, repas pris au musée, animations d’ateliers,…
 des veillées du samedi soir au musée, apéritifs dinatoires, conférences avec projection de films sur l’art brut et interventions de conférenciers divers,
 des voyages d’études, par exemple la visite du temple de la nature de Ferdinand Cheval à Hauterives, guidée par votre serviteur, les lieux singuliers ne manquant pas d’intérêt sont nombreux en France.
Le détail de ces manifestations vous sera communiqué un mois à l’avance par la lettre mensuelle de l’Association.
Nous avons opté de développer notre communication en utilisant au maximum les outils offerts par les technologies modernes, avec un nouveau blog, face book, twitter, instagram. Nous recherchons un membre bénévole pour mettre à jour le site www.art-en-marche.fr .
La partie édition devient notre objectif prépondérant avec la création d’une collection de livres de l’Art en Marche. Vladimir est le premier (dans les jours qui viennent vous recevrez la souscription). Suivront ensuite les livres de Joseph Vignes dit Pepe Vignes et de Claude Brugeilles, pour 2015.
Nous vous invitons à nous faire part de vos idées et conseils. Ne craignez pas de vous impliquer dans la vie de notre Association en communiquant avec nous par mail. N’hésitez pas à nous aider à trouver de nouveaux adhérents. Dans notre nouvelle organisation, nous avons décidé de ne plus solliciter la subvention du Conseil Général de l’Allier qui jusqu’alors a été le seul à nous soutenir financièrement pendant ces dernières années. Nous contribuons ainsi à participer aux économies drastiques préconisées par notre Gouvernement…..
Luis Marcel et le Bureau de l’Art en Marche
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
COUPON-REPONSE 2015 Membres Adhérents, Bienfaiteurs et Amis
Madame, Monsieur……………………………………………………………………………………………….……………...............................................
Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………….………………………………...
Tél. : ………………………....................……. Mél. :…………………………………………………………………….…………………………………….
Adhère ou renouvelle son adhésion à l’Art en Marche pour 2015 (Chèque de ……………….. € ci-joint)
Ami : 10 € ou plus Individuel : 30 € ou plus Couple : 50 € ou plus Artistes : 50 € ou plus
Un reçu de déductibilité fiscale sera adressé aux Adhérents et Membres bienfaiteurs
Association Loi 1901 – N° W033000627 du 30 juillet 1996
N° SIRET 412 216 418 00027

 

Novembre 2014

 

A  compter du 21 novembre 2014, le musée sera fermé. Il pourra toujours être visité exclusivement sur

rendez-vous, par mail ou par téléphone au 06 16 28 50 92.


Nous travaillons d’arrache-pied à la réalisation de l’ouvrage du peintre écrivain Vladimir.
Malheureusement, nous avons pris du retard pour la publication car le livre sera plus conséquent que nous
ne l’avions prévu au départ. Au minimum cent photos couleur et bien sûr ce texte singulier qui ne laissera
aucun lecteur indifférent. Courant décembre, nous vous enverrons la souscription.


Comme à notre habitude, les artistes et la collection de l’Art en Marche voyagent à travers la France et
l’Europe :
- A partir du 14 novembre 2014 et jusqu’au 31 janvier 2015, à la Galerie Jean Greset, 7 rue Rivotte
25000 Besançon, « les Indomptés de l’Art #2 », avec Pascal AUDIN, Philippe AZEMA, Herman
BOSSERT, Claude BRUGEILLES, Mario CHICHORRO, Danielle JACQUI, Rosemarie KOCZY, Abdellaziz
LADHARI, Simone LE CARRE GALIMARD, Monique LE CHAPELAIN, Pierre LEDDA, Eugène LEDUC,
François MONCHATRE, POPY, Jacques RENAUD DAMPEL, Ghyslaine et Sylvain STAËLENS, Michel
TANTY, Jean TOURLONIAS, Germain VANDERSTEEN et Pépé VIGNES.
- François MONCHATRE participe, au musée visionnaire Art Brut, Predigerplatz 10, Zürich, à
l’exposition « Imachination », avec Jean TINGUELY et Gustav MESMER du 1er octobre 2014 au 18
mars 2015.
- Catherine GUARRIGUE expose à la galerie Alain DETTINGER à Lyon.
Les projets pour 2015 avancent en particulier avec Itinéraires Singuliers, grande exposition de VLADIMIR
avec conférences et dédicaces de son livre, plus lecture de ses textes par des comédiens. Toutes ces
indications seront sur le blog de l’Art en Marche en temps utile.
- Le livre « Guide de l’Auvergne improbable », Editions de la Flandonnière, d’Anne CLAIRET, Fabien
PALMARI et notre artiste plasticien Eric TOURNAIRE vient d’être publié. Il parle de l’Art en Marche,
de VIALATTE et de René FALLET…
- Pascal FRANCOIS, en plus d’être un des fondateurs de l’Art en Marche, trésorier de l’association, est
aussi un photographe de talent. Son livre de photos dans les marais salants de Guérande « Arc en
Sel » vient d’être publié aux Editions la Découvrance.
Deux ouvrages en vente dans toutes les bonnes librairies, à découvrir absolument !


A ce propos, il me plaît de souligner que grâce à Jack LANG et à sa loi pour défendre les libraires, les livres
bénéficient désormais d’un prix unique. Arnaud MONTEBOURG, lui, a favorisé l’implantation d’Amazone sur
notre territoire. Il contribue ainsi à la fermeture de librairies pour un groupe financier qui ne paie même
pas ses impôts en France. Entrainez-vous à devenir résistants, faites vivre les librairies, cela ne vous coûte
pas plus cher et vous vous faites des amis.


Deux alternatives possibles, résistant ou collabo, choisissez votre camp !


Luis Marcel et l’équipe de l’Art en Marche

 

 

Automne

L’Art en Marche va éditer un livre consacré à Pascal Saint Vanne dit VLADIMIR.
Il sera disponible d’ici la fin de l’année 2014.
Pour financer l’ouvrage, nous vendons 50 oeuvres de VLADIMIR, environ 20 figures (73x60cm) à 300 euros pièce.
La valeur marchande en galerie pour une oeuvre de ce format est d’environ 1200 euros.
Si vous aimez sa peinture, en vous faisant plaisir vous permettrez la parution de son ouvrage.
Des textes inédits, environ 100 pages et 100 photos de ses peintures composeront cet ouvrage hors du commun.
Hors du commun par le texte, dans la droite ligne d’Antonin Arthaud et plus encore… Un ouvrage qui ne vous laissera pas indifférent…
Début octobre, vous recevrez le bon de souscription, mais d’ors et déjà, les collectionneurs intéressés peuvent venir choisir au musée ; les 50 tableaux y sont disponibles.

Vladimir dans son atelier

 

PASCAL SAINT VANNE

 

 

 

 

 

 

Septembre 2014 bis

Petit rappel du vernissage les 20 et 21 septembre en présence de Claude BRUGEILLES

Cette dernière exposition de l’année est collective. Plus qu’un clin d’oeil, c’est un hommage que je souhaite rendre aux artistes de l’Art en Marche qui selon moi ont un travail en dehors du commun, hors des sentiers battus, loin des modes et surtout authentique.
Céramique : Gabrielle DUC joue depuis des années avec la terre, l’eau et le feu. Le résultat sont les 17 dernières oeuvres à vendre de 30 ans de travail acharné, obsessionnel ou écailles, épines, reliefs… sont un à un collés à la barbotine sur le modelage en terre crue. Des milliers de détails qui étonnent par leur foisonnement. La cuisson dans un four à bois de sa fabrication, une poignée de sel jetée dans le feu à une température donnée, la complicité sans aucun doute du diable fera le reste.
Collage : Jacques DEAL, sa maitrise de cette technique très particulière, souvent galvaudée est telle que l’on peut considérer qu’il en est un des maîtres incontestés dans l’art contemporain. La première fois qu’un collage m’avait ému, c’était au musée Picasso à Antibes en 1962 ou l’on présentait pour la première fois les collages d’un certain Jacques PREVERT. Les deux Jacques ont plusieurs points communs, le talent, cet esprit créatif et imaginatif indispensable aux surréalistes et aux pataphysiciens. Le même regard critique du monde qui les entoure, la même poésie, c’est peut être la seule chose que l’on pourrait leur reprocher, la poésie sert à nous faire avaler les couleuvres. En fait, ils sont complices du système sans le savoir… (ironie )
Peintures : José luis ALLUE, Pépé DONATE, Fiamma FOSSI, Cat PEGUET, Huguette MACHADO RICO, VLADIMIR.
Cinq techniques différentes avec comme point commun, la matière, le relief, le désir de nous raconter une histoire, la leur. Ce sont tous des instinctifs, voir primitifs qui sauvagement partagent avec nous leurs sensibilités et leurs réflexions, de nos mémoires, de nos cultures, de nos identités, comme pour nous avertir que si nous perdons notre vigilance, nous pourrions y perdre aussi notre liberté…
Sculptures :Jean-Marie DE SAINT NICOLAS est sans aucun doute le sculpteur le plus énigmatique de notre époque. Son ensemble de sculptures initiatiques en granit est unique au monde. Il faut vous rendre au lieu dit « La Geneytouse » entre Limoges et St Léonard de Noblas et comme moi, la première fois ou j’ai découvert ce site, vous serez subjugués. Quand il ne peut plus travailler à l’extérieur ses sculptures monumentales, il travaille le bois et réalise des personnages garçons et filles sans âge, jeunes, beaux, innocents…

Maurice STROWSKI habitait un petit village des Monts du Forez. A sa retraite, il se mit à sculpter la pierre et le bois. Ses oeuvres d’une facture naïve et un peu maladroite auraient été cataloguées par Jean DUBUFFET comme des oeuvres d’art brut, ce qui fait que votre serviteur les range dans l’art populaire qui existe depuis des milliers d’années.


PINELLI. C’est ma dernière découverte, je ne possède qu’une seule oeuvre de ce sculpteur. Je ne suis même pas sûr de son nom, encore moins de son prénom, je ne sais pas d’où il vient, en bref, je ne sais rien de lui. En même temps que j’écris cette phrase, je me prends pour un journaliste qui cause sans avoir rien à dire.
La seule chose dont je sois sûr, est l’histoire de sa découverte. Cette sculpture de bois d’environ 70cm de hauteur a été découverte le long d’une haie, enveloppée dans un sac d’engrais noué avec du fil de fer, enterrée dans le champ. C’est en labourant que le sac remonta à la surface…La sculpture est maladroite, ne respecte pas les canons de l’académisme et peut être considérée comme un exemple d’art populaire. Je parierais qu’elle fut réalisée par un travailleur saisonnier qui l’avait installée dans sa chambre pour fantasmer lors des longues soirées d’hiver…Je pourrais en rajouter encore, mais plutôt je vous invite à venir découvrir cette Vénus.


Nous préparons la publication des textes de Pascal SAINT VANNES dit VLADIMIR , vous recevrez prochainement le bon de souscription pour l’édition de bibliophilie qui sera accompagnée d’une oeuvre de l’artiste. Je dois vous prévenir les textes de VLADIMIR sont dans la droite ligne d’Antonin ARTAUD…
En pire (ironie, cette fois ci pour l’artiste)
Luis MARCEL

 

Septembre 2014

 

EXPOSITION SEPT. OCT. NOV. 2014-Vernissage 20 et 21 septembre à partir de 14h-

en présence de l’artiste Claude BRUGEILLES

Des objets de récupération…des masques…des machines…et un hommage à
« MIGUEL DE CERVANTES » et ses personnages mythiques « DON QUIJOTE y SANCHO PANZA »


Je tenais particulièrement à utiliser CERVANTES, pour en fait rendre un hommage à mon ami Claude BRUGEILLES, lui aussi fidèle parmi les fidèles de l’ART EN MARCHE, issu aussi des mouvements d’éducation populaire.
Claude Brugeilles, né dans la nuit où mourait le taureau et où naissaient les gémeaux, à Luscan en 1944 sur les rives de la Garonne, habite Arcizac-Adour sur les rives de l'Adour.
Cet artiste est multiple : le peintre est poète(1) et le poète est sculpteur.
Voilà donc un homme difficile à cerner, une nature impossible à définir. Il ne cesse de voyager «même sur un tabouret». Lui-même se dit "Artisan de son Art" ou encore "Mes yeux sont mes bleus de travail". Il vous arrivera de le croiser dans quelques décharges(2) impudiques, effectivement en "bleu de chauffe"… car il hante tout lieu où s'abandonne le surplus du quotidien. Sculpteur ! Claude Brugeilles part d'un objet simple, une bricole dont on se sert chaque matin, un rien qu'on tient à la main sans y penser. Et il l'élève au rang du mythe, il le sublime à nous faire peur…
Et si Claude Brugeilles se retrouve sous d'autres cieux, au musée d'Art brut de "L'Art en Marche" à Lapalisse c'est aussi parce que ses racines sont en Comminges et sa ramée sur toute terre.

(1) Prix poésie Max-pol FOUCHET en 1994  

(2) "La décharge comme mine… et pourvu que l'or dure !" dit-il.

 

 

PENSEZ A DON QUICHOTTE


S'il vous arrive de suivre le premier enterrement
qui passe à votre portée
De ne jamais voter avec la majorité
De penser parfois que Jaurès n'a pas été encore assassiné
De croire en l'amitié du premier venu monté sur un âne


PENSEZ A DON QUICHOTTE 

 Qui se trompait d'époque

Qui lisait tout à l'envers

Qui se vêtait d'art brut
et d'acier trempé dans la plume de Cervantès 


PENSEZ A DON QUICHOTTE 

Et aux folies de ce nomade
Que l'on croyait nigaud 
Mais qui est toujours là 
Avec ses ruses d'artiste 
Qui nous montre la voie... 

 

L'Autre Voix

 

Qu'est-il arrivé au cheval de Don Quichotte ?
Qui l'a ainsi troué de quelques notes d'azur et de gueules
 ou rapiécé avec l'étoupe d'un autre siècle ?
 Qu'est-il arrivé à sa quête d'absolu ?

 

Vous pourriez toujours demander
aux archives des guerres et des révolutions

Mais elles vous laisseraient sans doute
sur votre faim...

 

C'est ça Ayez faim Toda la vida

Et surtout quand vous doutez de Rocinante

Enfourchez-la

Pour lui faire humer Une fois de plus

Les parfums d'amour et de liberté...

 

 En cadeau deux poèmes de Claude BRUGEILLES de juillet 2007

Nous vous attendons nombreux pour la dernière exposition de l’année 2014. N’hésitez pas à me téléphoner au 06 16 28 50 92, car le musée peut être momentanément fermé, faute de personnel et de bénévoles.

Amicalement L’équipe de l’Art en Marche

 

 

Août 2014

 

Sébastien Ruiz : on est frappé par sa sensibilité, sa générosité, son humanité, toutes ces qualités nous les retrouvons dans son art.
Son thème favori est l'homme, le couple, la famille ...
Le plus étrange est que ses oeuvres réalisées à partir de métal concassé, broyé (par définition ce matériau est lourd) sont des sculptures légères, aériennes qui nous séduisent immédiatement. Elles sont est équilibrées, les rapports des volumes parfaits, créant une élégance indéniable. Il soude comme un professionnel. Les éléments métalliques ne sont pas collés entre eux, ils ne font qu’un.
Sébastien Ruiz vient de remporter la médaille d'or, catégorie sculpture, au 25e Salon du carrefour des arts de Chamalières, plus un succès important dans sa dernière exposition luxembourgeoise. Notre sculpteur participe à des manifestations dans toute la France et déjà plusieurs pays d’Europe, il figure dans des collections privées prestigieuses. Il fût un des plus jeunes sculpteurs de l’Art en Marche dont il est un des représentants régionaux des plus doués de sa génération. Gageons qu’il va continuer sur sa lancée, car il a non seulement le talent mais aussi le courage et le goût du travail...
Nous pourrions continuer à faire l’éloge de son oeuvre, mais le mieux c’est encore de prendre le temps de la regarder et de l’apprécier…
Philippe Aïni : Exposition au musée de l’Art en Marche à Lapalisse (Allier) jusqu’au 31 août.
La collection musée Philippe Aïni est ouverte depuis le mercredi 30 juillet, un détour obligatoire pour les amoureux de l’art contemporain libre à Serviès en Val (Aude) près de Lagrasse. Rendre visite en même temps à mon amie Cérès Franco. Toujours en Occitanie, l’écluse de l’Aiguille à Puichéric chez l’éclusier sculpteur Joël Barthes.
Agnan Kroichvili : Exposition au musée archéologique de Dijon (Côte d’Or), « de pierre en pierre », se poursuit jusqu’au 24 août (fermé le mardi) et est prolongée pour une partie dans la salle romane jusqu’aux Journées du Patrimoine les 20 et 21 septembre, pendant lesquels Agnan organisera des ateliers et au Prieuré de Charrière à Châteauneuf de Galaure (Drôme) vendredi 8 août, vernissage de l’exposition « Les Inattendus » ouverte du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30 jusqu’au 31 août. Aussi à « Patrimoines singuliers » à Gigny-sur-Suran (Jura) jusqu’au 17 août, « Regards croisés » à Baume-les-Messieurs (Jura) jusqu’au 13 octobre.
D’ores et déjà vous pouvez réserver les dates du 6 septembre pour l’inauguration du 1% artistique de la médiathèque sur le site de la Côte-Saint-André (Isère), réalisé avec Thierry Laverge et du 11 et 12 octobre pour les journées « Rendez-vous à l’atelier » au Grand Serre (Drôme) pendant lesquelles nous fêterons les 25 ans de peinture d’Agnan
L’équipe de l"Art en Marche

 

JUILLET 2014

 


Je viens d’avoir 69 ans, cela me rend nostalgique et en même temps révolutionnaire, car je me sens de plus en plus occitan. Bernard LUBAT dirait, quel fainéant, il ne fait même pas son âge.
Si au hasard de vos vacances, vous traversez l’Occitanie, appelée aussi Languedoc, n’hésitez pas à vous rendre à Puichéric, à l’écluse de l’Aiguille, sur le canal du Midi de Paul RIQUET, classé patrimoine mondial de l’humanité, chez le sculpteur Joël BARTHES. A Azillanet, chez mon ami Paul AZEMA, peintre céramiste talentueux, qui créa le groupe Minerve avec toute une poignée d’artistes occitans dont le célèbre potier Pierre BAYLE. Je me souviens des soirées à Minerve avec le chanteur Claude MARTY et toute la tribu que Paul avait rassemblée autours de lui. Il me fit exposer mes premières sculptures à Pezenas dans le cadre de la « Mirondela dels Arts », à l’époque ou André MALRAUX était ministre de la culture…
En traversant l’Auvergne, direction St Céré, vous êtes obligés de visiter l’atelier exposition de Louis DE VERDAL, une centaine de sculptures animées, surréalistes, invraisemblables, obligatoirement sorties de l’imagination d’un individu ayant perdu ses facultés ; ce qui vous en conviendrez est récurrent à l’Art en Marche. Nous n’aimons pas être dans le moule et nous étions tous très petits quand nous lisions le Petit Prince et savions que nous ne serions pas des allumeurs de réverbères…
Pour la petite histoire, à cette époque la, j’habitais le village d’Azille, rue des 4 Coins en plein milieu du Minervois. C’est la bas que je fondais en 1980 ma première société de courtage d’art et la galerie des 4 Coins, ma façon à moi de rendre hommage à ce pays que j’ai choisi.
Le 30 juillet, Philippe AÏNI ouvre et inaugure à Serviès en Val, entre Carcassonne et Lagrasse, son musée avec les oeuvres de sa fille Caroline, sa collection d’artistes contemporains… Il y a aussi, incontournable la collection Ceres FRANCO. Un détour obligatoire par les Corbières…Ne pas oublier que vous êtes en terre Cathare, les sites à visiter sont nombreux, le vin y est bon, la charcuterie aussi et le cassoulet incontournable à tout pèlerin épicurien amateur d’art libre. Vous vous rendrez compte qu’à l’école de la République on nous a menti… Les Cathares n’étaient pas des hérétiques mais de braves gens épris de paix, victimes de la barbarie du roi de France et des catholiques, en fait c’était une guerre d’annexion menée par des assassins dont Simon DE MONTFORT est sans doute le plus célèbre.
Peut être qu’un jour on découvrira que beaucoup d’innocents sont morts à la guerre de 1914-18?... Ma manière de leur rendre hommage est de poser la question, faisaient-ils de l’art populaire ou de l’art brut ? Quand ils réalisaient au fond des tranchées, avec les douilles de cartouches, des nécessaires à couture pour offrir à leurs fiancées, leurs mères ou leurs grand mères… ! Dans la boue, les rats, les obus qui leur tombaient sur la gueule…! Qu’en pensez-vous Monsieur DUBUFFET ?
La St Louis ce n’est pas seulement ma fête, c’est aussi la fête de la ville de SETE, une raison de plus pour aller visiter le M.I.A.M de mon ami Hervé DI ROSA, vous recueillir sur la tombe de Georges BRASSENS qui n’est pas au cimetière Paul VALERY mais en bas au cimetière des pauvres.
J’ai le sentiment d’oublier quelque chose, j’avais l’impression que 69 était un chiffre important.
Votre ami Luis

 

JUILLET 2014 suite…
Tant pis pour vous, tous les jours je reçois des dizaines de petits mots d’amour. Jamais je n’aurais osé imaginer qu’une petite bafouille, simple, sans prétention, où effectivement je me livrais un peu, partageant avec vous quelques unes de mes passions puisse susciter autant de gentillesse, d’empathie, de joie et des félicitations sur l’action que j’ai pu mener tant avec la Galerie des Quatre Coins qu’avec l’Association l’Art en Marche. Bien que n’ayant pas que des qualités, j’en ai une qui prédomine, c’est le sens de la justice et de l’égalité. Donc, je confirme d’une manière tout à fait banale mais sincère que je n’aurais rien fait tout seul il y a quarante ans si je n’avais pas été bien entouré. Puisque j’ai commencé à vous faire des confidences, sachez que lorsque j’étais enfant, l’on me considérait comme un garnement espiègle, quasiment inéducable. Il est vrai qu’à 3 ans et quelques mois, je fuguais de la garderie du Coteau, petite ville Ligérienne près de Roanne où je suis né. Vous conviendrez que les raisons que j’avais données pour expliquer mon acte étaient d’une logique implacable : « Je n’aime pas jouer dans le bac à sable avec les autres et je n’aime pas avoir du sable dans les chaussures ». Pourquoi est ce que je vous parle de cela ? Tout simplement pour répondre à la question qui m’a été souvent posée : « comment est né L’Art en Marche ? Pourquoi ? ». L’Art en Marche est né de l’éducation populaire. Refusant systématiquement l’école depuis l’âge de 3 ans, à 12 ans je fréquentais des classes de perfectionnement avec des retardés scolaires et des handicapés mentaux légers. Inutile de vous préciser que je n’ai pas le BAC. Par chance, à mon époque on pouvait se présenter à des concours permettant d’accéder à quasiment toutes les écoles, même à l’université sans ce fichu passeport. Donc, en 1963, j’étais accepté au Centre National des Ateliers Educatifs où en 2 ans, je réussissais mon diplôme d’animateur dans quatre techniques : sculpture sur bois, ferronnerie, sérigraphie, tissage. Cette formation fut pour moi miraculeuse. Je pratiquais des activités manuelles créatrices. Je réalisais qu’enfant dans le village de mon grand père à Montagny, je passais mon temps chez le sabotier, le bourrelier, le charron, le maréchal ferrand avec une curiosité toujours inassouvie. Les stages à l’extérieur m’ont permis de découvrir le moulin des apprentis de Charles Chareille à Bonnat dans la Creuse, ce résistant, compagnon Sabotier du Tour de France, grand défenseur de l’éducation populaire, de la laïcité, Homme de Gauche, militant dans les actes et non dans les mots va m’influencer considérablement. Un autre stage dans un institut médico pédagogique sera tout aussi important pour moi. La directrice fondatrice de cet I.M.P. Madame Giraud, était elle aussi résistante, compagnon de la libération. Elle orientera le choix d’une partie de ma vie : 18 ans d’éducation populaire et d’enfance inadaptée. Pourquoi je me dois de vous raconter tout cela ? C’est tout simplement que j’ai conscience de ce que je dois aux jeunes et adultes dont j’avais la charge pendant toute cette période. Je suis convaincu que sans ce travail social, je n’aurais jamais osé m’engager dans la suite. Ils m’ont considérablement aidé à devenir un adulte qui sait dire NON.
Après la création de la Galerie des Quatre coins en 1980, naît aussitôt l’Association L’Art en Marche. Elle a pour vocation, la défense de tous les artistes qui travaillent dans la mouvance de ce que l’on appelle à tort « l’art brut » et une vocation pédagogique, toute légitime à cette forme d’art. Association d’artistes et d’enseignants de l’éducation nationale et de l’enfance inadaptée qui aura des présidents de notoriété internationale : Mario Chichorro, Jacques Braunstein,… En l’espace de 34 années, ce sont des milliers d’enfants, d’élèves de tous les milieux qui ont bénéficié de l’enseignement de pratique artistique avec des artistes comme Claude Brugeilles, Moss, Marie Vergne, Dimisca,… Je ne peux tous les citer, il y en a plus de cent. En 1988, à Toulouse, l’Art en Marche crée la première foire d’art contemporain en province ; à l’époque il n’y avait que la FIAC à Paris. C’est aussi des centaines d’expositions en France et à l’Etranger, de l’Allemagne à la Chine en passant par la Roumanie, l’Italie, le Maroc, l’Espagne… Elle a aidé un grand nombre de manifestations telles que le festival de Praz sur Arly de mon ami Louis Chabaud, Itinéraires Singuliers à Dijon… et aussi au soutien de lieux devenus incontournables comme la création franche à Bègles à l’époque de Gérard Sendrey…. Elle a organisé les premières conférences de Laurent Danchin et depuis des centaines d’autres. Reconnue comme centre de ressources pédagogiques pour les arts plastiques par l’Education Nationale, nous avons collaboré avec des IUFM, CDDP,… et bien plus encore.
Une gloire pour nous c’est que depuis sa création, l’Art en Marche n’a jamais touché un centime de la part du Ministère de la Culture ni de la DRAC, ni de la Région Auvergne. Seul le Conseil Général de l’Allier nous alloue une subvention de 5000 euros mais nous payons une taxe foncière de 4850 euros !
Votre ami Luis

DSCN0597

 29 septembre 2007« la fin de l’art en marche Hauterives » Luis Marcel (qui commande) et un des derniers fidèles (qui démonte) Agnan Kroïchvili

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour les retardataires, vous pouvez encore adhérer
Coupon-réponse Membre Bienfaiteur, Membre Adhérent 2014
Madame, Monsieur……………………………………………………………………………………………….……………...............................................
Adresse : ……………………………………………………………………………………………………………………….………………………………...
Tél. : ………………………....................……. Mél. :…………………………………………………………………….…………………………………….
Adhère ou renouvelle son adhésion à L’Art en Marche pour 2014 (Chèque de ... € ci-joint)
Individuel : 30 € ou plus Couple : 50 € ou plus Artistes : 50 € ou plus

Un reçu de déductibilité fiscale vous sera adressé comme d’habitude
Association Loi 1901 – N° W033000627 du 30 juillet 1996
N° SIRET 412 216 418 00027

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JUIN 2014

Chers amis
Avec le soleil est arrivée à l’Art en Marche notre nouvelle secrétaire qui répond au prénom de Frédérique.
Nous préparons la prochaine exposition qui sera consacrée à Philippe Aïni, en juillet Août, bien sur, c’est l’évènement de l’été.
Nous préparons activement avec Itinéraires singuliers à Dijon une exposition des « Don Quichotte » de Claude Brugeilles , ainsi qu’une exposition des peintures de Vladimir en même temps que la parution de son livre que nous allons lui éditer.
Cette année encore, nous avons prêté plusieurs expositions dans les établissements scolaires, dont le lycée Godefroy de Bouillon à Clermont Ferrand, animations dans les écoles avec le peintre sculpteur Stéphane Carrel et nous avons participé à bien d’autres évènements artistiques et culturels à travers la France (consulter notre blog).
Nous avons noté dans les visiteurs du musée un nombre d’étrangers de plus en plus important, américains, anglais, allemands, hollandais et belges. Les français semblent s’être évanouis dans la crise…

Exposition « de pierre en pierre » Agnan Kroichvili Du 14 mai au 24 août 2014, Musée Archéologique de Dijon, 5 rue docteur Maret.

2014-026


Ouverture du musée du 14 avril au 19 octobre 2014.
Nous ne pouvons commencer notre lettre d’information sans une pensée pour l’artiste marocaine
Chaïbia qui nous a quittés il y a 10 ans déjà. L’État marocain lui a rendu le 2 avril un hommage officiel à
El-Jadida ave une exposition rétrospective de son histoire. Une fois de plus, mes articles sur Chaïbia ont
été publiés dans toute la presse marocaine.
Nous avons reçu une délégation du musée de Lausanne la semaine dernière.
À partir du 14 avril, nous commençons l’accueil des scolaires. Animations avec l’artiste Stéphane
Carel.
À partir du 20 avril, exposition au musée des découvertes de l’Art en Marche, peintres,
sculpteurs, céramistes, Bruts, Singuliers, Neuve invention.
Le Samedi 10 mai, je participe à une conférence dans le cadre du Festival Singulièrement vôtre
à Montpellier.
Du 28 mai au 1er juin, nos amis Antonio Saint-Silvestre et Richard Treger inaugurent leur
fondation au Portugal. De nombreux artistes de l’Art en Marche font partie de leur prestigieuse collection.
Cette année encore, nous collaborerons avec le CDI et les professeurs d’Arts plastiques du
Lycée Godefroy-de-Bouillon de Clermont-Ferrand. 
Nous participerons à une exposition qui circulera dans
les établissements scolaires sur le thème de la mémoire.
Nous avons pour projet de relancer les Editions de l’Art en Marche. Le premier ouvrage sera
consacré à l’artiste roannais prématurément disparu Nicolas Daim. Suivra ensuite l’ouvrage consacré à
la peinture de Vladimir avec des textes inédits qui surprendront tout le monde.
Le 27 avril, Françoise Bonnaventure animera un atelier-visite du musée autour de l’exploration
de la perception et du mouvement avec l’association Les Sens en mouvement. Renseignements auprès
du secrétariat du musée.
Agnan Kroichivili exposera au Musée archéologique de Dijon à partir du 16 mai 2014.
Nous lançons un appel aux bénévoles. Nous en avons besoin pour
l’accueil, l’organisation du site, du blog… Ne vous battez pas, il y en aura pour
tout le monde !
Luis Marcel et le Bureau de l’Art en Marche.